la defiscalisation

Défiscaliser en 2018 : les meilleures stratégies

2018 est l'année des grands changements, en effet, la Loi de Projet de Finance de 2017 a considérablement bouleversé la taxation des citoyens français et l'épargne. On note depuis quelques années une baisse des réductions sur imposition, en particulier avec le plafonnement des niches fiscales. L'investissement en capital semble être nettement facilité, alors qu'en est-il des réductions sur votre facture fiscale ?

Défiscaliser grâce à des réductions ponctuelles

Il existe des manières assez simples de réduire sur une année son impôt. Ces procédures de défiscalisation peuvent être très utiles en cas d'indemnités, de primes exceptionnelles ou de résultats en hausse... Les fonds d'investissement de Proximité ou FIP présentent un réel avantage dans ce cas précis. Vous bénéficiez d'un allégement de l' impôt d'environ 18% des sommes placées, mais ce pourcentage passe à 25% en 2018. Il faut savoir que le plafond est de 12 000 euros pour une personne seule et de 24 0000 euros pour un couple. Il faut également tenir compte du fait que 60% du capital déposé est investi au capital d'entreprises régionales non cotées. Si vous choisissez d'investir dans des FIP Corse, la réduction passe à 38% de la somme investie. Les FCPI sont investis dans le capital de société non cotées et innovantes, basées en Europe. Les plafonds de réduction de l'impôt sont les mêmes que dans le cadre des FIP et l'allégement est de 18%. Ce sont des outils de défiscalisation intéressants, mais à risque. Il est préférable de les conserver au moins 5 ans pour bénéficier de l'avantage de défiscaliser. Cette durée permet également à la revente, de ne pas avoir d' impôt à payer. Les SOFICA offrent une réduction d'impôt immédiate qui est de 30% de la somme investie. Il ne doit cependant pas dépasser 25% de votre revenu imposable. Le plafond annuel est de 18 000 euros. Investir dans les Sofica revient à investir dans une Société de Financement d’œuvres Cinématographiques ou Audiovisuelles. Certaines SOFICA présentent même des possibilités plus élevées avec des montants allant jusqu'à 36 et 48%, mais elles restent plus rares. Les SOFICA rentre dans le plafond des « niches fiscales » de 10 000 euros. Dans ce cas aussi les parts doivent être conservées au moins 5 ans. C'est une manière de défiscaliser sur un temps relativement court.


Agir sur le long terme en conservant de la flexibilité

Il existe des dispositifs permettant de défiscaliser tout en gardant une certaine flexibilité dans votre trésorerie. Ces opérations offrent de plus la possibilité de préparer votre retraite. Le PERP (Plan d’Épargne Populaire) est un placement utile une fois que vous prenez votre retraite. Il fonctionne à la manière de l'assurance-vie sous la forme de capitalisation. Il présente un gros avantage : la facilité à le gérer. Une fois que vous avez cessé votre activité professionnelle, vous pouvez sortir le capital en rente viagère. Au niveau de l'imposition, vous avez la possibilité de déduire jusqu'à 10% de vos émoluments, dans la limite fixée à 8 fois le plafond annuel fixé par la Sécurité Sociale. Il joue donc aussi bien sur la défiscalisation que sur la préparation de votre retraite. La loi Madelin est un dispositif offrant la possibilité à tous les non-salariés de bénéficier de la déduction sur l'impôt de leurs versements. Le placement Madelin présente également un intérêt dans la constitution d'une retraite complémentaire. Le contrat Madelin présente des avantages sur le plan de la défiscalisation et de la retraite, c'est pour cette raison qu'il rencontre un grand succès.

Défiscalisation à moyen et à long terme

Les options immobilières peuvent dans ce cas précis être une excellente option, c'est un placement qui présente un avantage certain. Elles offrent de belles opportunités sur le plan fiscal, mais elles demandent toutefois un engagement plus ou moins long. La defiscalisation Pinel 2018 vous permet tout en achetant un bien neuf, d'effectuer une déduction de 12, 18 ou 21% de la somme dépensée en fonction de l'engagement de la durée de location à 6, 9 ou 12 ans. La loi de finance de 2017 prolonge le dispositif Pinel jusqu'en décembre 2022. La loi Malraux 2018 offre la possibilité de réduire l'impôt sur le revenu également. Son fonctionnement est lié à l'investissement immobilier que vous faites dans les secteurs dégradés ou sauvegardés. Elle a été créée pour restaurer l'immobilier ancien des centres historiques des villes. Le taux d'allégement du point de vue de la fiscalité s'élève à 22% de la somme dépensée quand l'immeuble est placé en zone de protection du patrimoine architectural urbain et paysager. S’il s'agit d'un bien en secteur sauvegardée le taux de réduction passe à 30%. Il faut par contre s'engager à louer le bien durant une période de 9 ans pour en bénéficier. Dans le cadre du dispositif monuments historiques, l'acquisition d'un bâtiment historique présente aussi un gros avantage. En effet toutes les charges y compris les intérêts dus au crédit sont déductibles du revenu déclaré. Il n'y a alors aucune limite de montant. Par contre, il faut garder et louer votre bâtiment historique durant au moins 15 ans. Bien entendu, ce dernier doit avoir reçu le label des bâtiments historiques ou l'agrément du service de l'impôt.

defiscalisation pinel